• Header Carriere

FINANCES

Résultats du Groupe

Le Conseil d’administration d’ORAPI, réuni le 19 mars 2019 sous la Présidence de Guy Chifflot, a arrêté les comptes consolidés 2018.

• Inflexion de l’EBITDA

Le groupe Orapi travaille sur des marchés durablement porteurs et confirme le retour à une dynamique de ventes favorable. Cette trajectoire perceptible dès le Q3, doublée par la montée en puissance progressive de l’usine de Lyon Saint-Vulbas a notamment permis au Groupe d’enregistrer un chiffre d’affaires 2018 de 255,9 M€ (à périmètre et change courants) en progression de 5%.

Ce retour à la croissance a lissé partiellement les impacts importants de ses réorganisations (déménagement d’usine, fermeture de sites, frais de démarrage usine, etc.) et alignement logistique. L’EBITDA connaît ainsi un retournement au S2 en comparaison de celui de l’année précédente. Sur l’année 2018, il s’inscrit toutefois à 9,7 M€ soit 3,8% du chiffre d’affaires. En retrait, le Résultat Opérationnel Courant s’établit à 2,7 M€, et le Résultat Net (part du Groupe) après IS et 2,7 M€ de frais financiers à - 3,7 M€. Les flux de trésorerie liés à l’activité s’établissent à 1,9 M€, aux investissements à 11,2 M€ et aux financements à 13,1 M€. Au 31 décembre 2018, la trésorerie disponible est de 8,6 M€.

• Situation financière reprofilée, cession de DACD

Comme annoncé, le Groupe a finalisé la renégociation de sa dette à moyen et long terme avec son pool bancaire. Cette opération permet au Groupe de disposer des moyens nécessaires à la mise en œuvre de son plan de recentrage stratégique et d’efficacité opérationnelle. Post-clôture, le Groupe a procédé en date du 15 mars à la première cession d’un actif non stratégique (DACD), dont le produit de cession sera affecté au désendettement soit 17 M€, dont 15 M€ à la signature et 2 M€ d’accompagnement sur 3 ans. Les 13 M€ de CA de DACD en 2018 étaient contributeurs pour le groupe d’un EBITDA de 2,3 M€.

• 2019-2021 : un plan d’actions majeures pour accélérer le retournement

Engagé dès janvier 2019 autour d’une équipe ressérrée composée de Guy Chifflot, Henri Biscarrat et Laurent Ragueneau (Directeur Général Opérations), le plan 2019-2021 va permettre d’accélérer le retournement. Il s’articule autour de quatre axes majeurs et réalistes :

- reprofiler l’organisation et la gouvernance,

- diminuer le BFR et maîtriser les capex,

- améliorer la rentabilité : pricing power, refonte des achats et pilotage de la marge,

- accroître l’efficience industrielle : amélioration de la productivité de l’usine de Lyon Saint-Vulbas, planification de la production, refonte logistique et transport.

La mise en œuvre de ce plan va permettre au Groupe d’accroître le développement, sur des marchés long terme et porteurs, d’améliorer la performance financière, et de consolider la solidité financière du Groupe.

« En 2018, Orapi a mis en place un dispositif visant à améliorer ses résultats et a réalisé l’étude d’un nouveau plan stratégique pour 2019 - 2021. Au deuxième semestre de 2018, Orapi a enregistré une accélération de ses ventes. En 2019, Orapi a revu sa gouvernance et mis en place un plan d’amélioration de l’efficacité opérationnelle. Nous intégrons dans nos usines le maximum de produits que nous fabriquons pour nos clients prioritaires, tout en accélérant le développement digital du groupe. Nous avons comme objectif prioritaire de restaurer les grands équilibres financiers du groupe. »

Guy Chifflot, Président Directeur Général d’ORAPI Group